Pour le compte de la huitième journée du championnat national de football, l’Espérance Sportive de Tunis (EST) jouera dimanche son 125ème derby de la capitale face au Stade Tunisien (ST). Les Sang et Or, qui joueront comme visiteurs, occupent actuellement la première place du classement avec 15 points obtenus suite à 5 victoires, avec 12 buts marqués et 2 encaissés. Quant aux Stadistes, ils occupent la cinquième place avec 13 points, après 4 victoires, 1 nul et 2 défaites, avec 5 buts marqués contre 3 concédés.

Lors des 124 rencontres précédentes sous la tutelle des autorités tunisiennes, l’Espérance a remporté 63 victoires contre 23 pour les Rouges et Verts, alors que les 37 autres rencontres se sont soldées sur un score de parité. L’attaque espérantiste a marqué 216 buts contre 110 pour le club du Bardo.

En tant que visiteurs, les Sang et Or ont gagné 29 fois, réalisé 16 nuls et perdu 16 fois, inscrivant 95 buts et concédant 65.

Le premier derby où le ST accueillait l’EST remonte à la saison 1955-1956, lorsque les Stadistes l’avaient remporté (2-1).

La première victoire de l’Espérance en tant que visiteur remonte à l’exercice 1957-1958 sur le score de (2-3).

Les scores larges ont été toujours en faveur des Sang et Or, comme ceux de la saison 1962-1963 (0-5),1997-1998 et 1999-2000 (1-4), 2007-2008 (0-4).

La plus large victoire de la Baklawa est celle de la saison 2010-2011, sur le score de (4-2) (les buts de l’Espérance ont été marqués par Darragi et Eneramo [s.p.]).

La dernière rencontre au Bardo était le 2 mars 2019 où le score était à deux buts à un pour les espérantistes. Guy Mbenza a ouvert le score pour les locaux avant que Hamdou Elhouni et Anice Badri ne renversent la situation pour les Sang et Or.

La dernière victoire des stadistes à domicile était en 2011-2012 (3-1) avec les buts de Orok, Haythem Ben Salem, Kouassi pour le ST et Walid Hichri pour l’EST.

Notons la présence dans le camp espérantiste de Rami Jeridi, Fedi Ben Choug et Fousseny Coulibaly qui ont joué avec le Stade Tunisien dans le passé. Côté adverse, Ali Jemal, Seifeddine Ben Akermi et Hamza Hadda ont porté auparavant le maillot Sang et Or.

                                                                                          Mohamed Amin Ben Saber

PARTAGER