+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1
    Débutant
    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    18

    Méchanceté dans les veines !

    Si l’on parle de sabotage, il n’y a pas d’équipe (sportive) ciblée plus que l’Espérance Sportive de Tunis, et la raison est connue par tout le monde, même par les saboteurs eux-mêmes, ou par ceux qui les soutiennent dans leur comportement vil.
    Il s’agit au fait d’un problème d’aspects sociodémographique, socioéconomique et socioculturel d’une façon générale, mais peut concerner outre mesure des rapports psychosiologiques, précisément, propre à la Tunisie.
    En effet, l’histoire, le lieu de création de ce club et ses acquis peuvent gêner certains atteints (voire influencés) du problème cité plus haut ; et c’est l’Espérance qui assume, injustement, les frais de cette situation. Pour cela, il ne faut pas remonter loin dans le temps, car ce n’est que récemment (vers 1974) que ce fléau commença à ronger tant le pays que population, celui de s’attaquer aux structures et institutions prestigieuses de La Tunisie en général et de la capitale Tunis en particulier, d’ailleurs lorsque l’on parle décentralisation vers les respectives villes natales ou de penser à revoir la question de l’exode rural massif, qui a affecté La Tunisie lors des quatre dernières décennies, on vous répond qu’il s’agit d’un problème révolu et oublié, maintenant de penser à décentraliser et faire réintégrer la population, ce n’est même pas un tabou,; mieux encore les cités dortoirs et les cités populaires exigent des terrains (en majorité agrilcoles Ariana, Boumhel, Mornag, Soliman, Raoued ville et alentours, Mornaguia, Sejoumi et alentours, les Mouroujs et la liste est longue) viabilisés et avec commodités, les centaines de municipalité (de l’appelé sans tabou grand Tunis) deviennent des serviteurs pour ceux ayant migré de plein droit ; sinon c’est quoi une révolution ? C’est d’habiter Tunis. Donc tout ce qui existe dans cette ville devient détestable.
    Le Président de l’Espérance est actif, travailleur pense à son équipe à longueur de temps, mais doit se prémunir contre ce nouveau et inattendu fléau, et ces nouvelles tactiques qui ont pour but que d’annihiler tout ce qui est propre à l’histoire de la capital. Pour qu’en Tunisie on arrive à fonder une équipe musulmane en 1919 c’est déjà un défi ; l’exemple de la mosquée Zitouna qui subi toutes les attaques ce dernier quinquennat n’est que révélateur de ces massacres destinés à la capitale.
    Toutefois, faut-il le souligner, depuis justement ce dernier quinquennat, des coups-bas sont survenus dans ce pays, à commences par la constitution qui a été quelque peu sauvé par des hommes vigilants et patriotiques, qui n’appartiennent pas à la constitution (tel que Rafaa Ben Achour et Gharianani) comme pour exiger que dans l’article premier la Tunisie est désignée comme arabe et musulmane, et d’autres sauvetages surviendront à ce pays par la bénédiction d’Allah et des lieux pieux. Et, le complot employé contre l’Espérance est diabolique, il s’agissait de s’attaquer à l’Espérance par des faux espérantistes et sur internet ; à savoir ceux qui s’attaquent aux meilleurs joueurs de l’Espérance, par des critiques et des mensonges non-fondées, et ce pour inciter l’administration de l’Espérance à les écarter, de minimiser les qualités de toute l’équipe, de décourager et de démoraliser les staffs de l’Espérance et de manifester, soi-disant, un air de mécontentement vis-à-vis de tout ce qui touche à l’Espérance. Mais il est malheureux de dire que cette tactique (campagne de dénigrement) fonctionna comme ils le souhaitèrent et jusqu’à aujourd’hui quelques personnes et même des responsables ne comprirent pas d’où venait le mal, or c’était prévisible dès le départ.
    Moi-même j’étais chassé des sites d’internet lorsque je les répondais du tic au tac , et ils devinrent agressifs puisque dévoilant leur arrière-pensée.
    Au nom de tous les espérantistes nous remerciant en cette occasion Si Hamdi Meddeb pour son dévouement, sa passion et sa patience pour l’Espérance, et nous pouvons dire cette courte latence n’est que providence. Et qu’il n’y aura plus dorénavant des influences (de la part des cités précédemment) pour le choix des entraineurs.
    Dernière modification par takilas ; 06/09/2015 à 12h47.

  2. #2
    Débutant
    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    18
    Citation Envoyé par takilas Voir le message
    Si l’on parle de sabotage, il n’y a pas d’équipe (sportive) ciblée plus que l’Espérance Sportive de Tunis, et la raison est connue par tout le monde, même par les saboteurs eux-mêmes, ou par ceux qui les soutiennent dans leur comportement vil.
    Il s’agit au fait d’un problème d’aspects sociodémographique, socioéconomique et socioculturel d’une façon générale, mais peut concerner outre mesure des rapports psychosiologiques, précisément, propre à la Tunisie.
    En effet, l’histoire, le lieu de création de ce club et ses acquis peuvent gêner certains atteints (voire influencés) du problème cité plus haut ; et c’est l’Espérance qui assume, injustement, les frais de cette situation. Pour cela, il ne faut pas remonter loin dans le temps, car ce n’est que récemment (vers 1974) que ce fléau commença à ronger tant le pays que population, celui de s’attaquer aux structures et institutions prestigieuses de La Tunisie en général et de la capitale Tunis en particulier, d’ailleurs lorsque l’on parle décentralisation vers les respectives villes natales ou de penser à revoir la question de l’exode rural massif, qui a affecté La Tunisie lors des quatre dernières décennies, on vous répond qu’il s’agit d’un problème révolu et oublié, maintenant de penser à décentraliser et faire réintégrer la population, ce n’est même pas un tabou,; mieux encore les cités dortoirs et les cités populaires exigent des terrains (en majorité agrilcoles Ariana, Boumhel, Mornag, Soliman, Raoued ville et alentours, Mornaguia, Sejoumi et alentours, les Mouroujs et la liste est longue) viabilisés et avec commodités, les centaines de municipalité (de l’appelé sans tabou grand Tunis) deviennent des serviteurs pour ceux ayant migré de plein droit ; sinon c’est quoi une révolution ? C’est d’habiter Tunis. Donc tout ce qui existe dans cette ville devient détestable.
    Le Président de l’Espérance est actif, travailleur pense à son équipe à longueur de temps, mais doit se prémunir contre ce nouveau et inattendu fléau, et ces nouvelles tactiques qui ont pour but que d’annihiler tout ce qui est propre à l’histoire de la capital. Pour qu’en Tunisie on arrive à fonder une équipe musulmane en 1919 c’est déjà un défi ; l’exemple de la mosquée Zitouna qui subi toutes les attaques ce dernier quinquennat n’est que révélateur de ces massacres destinés à la capitale.
    Toutefois, faut-il le souligner, depuis justement ce dernier quinquennat, des coups-bas sont survenus dans ce pays, à commences par la constitution qui a été quelque peu sauvé par des hommes vigilants et patriotiques, qui n’appartiennent pas à la constitution (tel que Rafaa Ben Achour et Gharianani) comme pour exiger que dans l’article premier la Tunisie est désignée comme arabe et musulmane, et d’autres sauvetages surviendront à ce pays par la bénédiction d’Allah et des lieux pieux. Et, le complot employé contre l’Espérance est diabolique, il s’agissait de s’attaquer à l’Espérance par des faux espérantistes et sur internet ; à savoir ceux qui s’attaquent aux meilleurs joueurs de l’Espérance, par des critiques et des mensonges non-fondées, et ce pour inciter l’administration de l’Espérance à les écarter, de minimiser les qualités de toute l’équipe, de décourager et de démoraliser les staffs de l’Espérance et de manifester, soi-disant, un air de mécontentement vis-à-vis de tout ce qui touche à l’Espérance. Mais il est malheureux de dire que cette tactique (campagne de dénigrement) fonctionna comme ils le souhaitèrent et jusqu’à aujourd’hui quelques personnes et même des responsables ne comprirent pas d’où venait le mal, or c’était prévisible dès le départ.
    Moi-même j’étais chassé des sites d’internet lorsque je les répondais du tic au tac , et ils devinrent agressifs puisque dévoilant leur arrière-pensée.
    Au nom de tous les espérantistes nous remerciant en cette occasion Si Hamdi Meddeb pour son dévouement, sa passion et sa patience pour l’Espérance, et nous pouvons dire cette courte latence n’est que providence. Et qu’il n’y aura plus dorénavant des influences (de la part des cités précédemment) pour le choix des entraineurs.

  3. #3
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    oui

  4. #4
    Senior Avatar de F-1
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    2 850
    non

  5. #5
    Cadet Avatar de MJ92
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    246
    N° Taraji Mobile
    9045125*
    le retour du terminator ! Taklisa on vous aime !

  6. #6
    V.I.P. Avatar de Aspiss
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    40
    Messages
    1 461
    Takilas
    Yelzmek t7ell Blog

  7. #7
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    amane amane, twalli sa7bi?

  8. #8
    Équipe rédaction Avatar de alex
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Âge
    52
    Messages
    7 637
    Citation Envoyé par takilas Voir le message
    Et, le complot employé contre l’Espérance est diabolique, il s’agissait de s’attaquer à l’Espérance par des faux espérantistes et sur internet ; à savoir ceux qui s’attaquent aux meilleurs joueurs de l’Espérance, par des critiques et des mensonges non-fondées, et ce pour inciter l’administration de l’Espérance à les écarter, de minimiser les qualités de toute l’équipe, de décourager et de démoraliser les staffs de l’Espérance et de manifester, soi-disant, un air de mécontentement vis-à-vis de tout ce qui touche à l’Espérance. Mais il est malheureux de dire que cette tactique (campagne de dénigrement) fonctionna comme ils le souhaitèrent et jusqu’à aujourd’hui quelques personnes et même des responsables ne comprirent pas d’où venait le mal, or c’était prévisible dès le départ.
    Des noms takilas, on veut des noms

  9. #9
    Débutant
    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    18

    Méchanceté dans les veines !

    Non ! Veut dire quoi ?
    Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il y a plusieurs tunisiens qui se sont habitués à la médiocrité, et ne veulent jamais accepter les vraies réalités et défaillances qui sévissent en Tunisie.
    Pour cela, ils inventent des théories économiques et sociales saugrenues et hors du commun, ou mieux encore, ils renient les théories scientifiques et démontrées, tout cela pour assouvir leurs caprices et dévoiler leur ignorance, faisant par la même occasion la joie des occidentaux qui recherchaient, en vain grâce aux hommes cultivés et éveillés , de mettre main basse sur cette partie du globe . Donc inutile de justifie le Non ; la réponse est déjà anticipée.
    Tout en dépend même le sport, donc le Football.

  10. #10
    Cadet Avatar de MJ92
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    246
    N° Taraji Mobile
    9045125*
    Citation Envoyé par alex Voir le message
    Des noms takilas, on veut des noms
    on attends ces noms depuis l'ouverture de Tarajimania

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages