Page 30 sur 31 PremièrePremière ... 2028293031 DernièreDernière
Affichage des résultats 581 à 600 sur 610

Discussion: Les instances sportives du football tunisien (FTF, LNFP, CNAS...)

  1. #581
    Espoir Avatar de ugrumov
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Âge
    38
    Messages
    899
    Malla Fdhaya7 l'assemblée avec la chlaka Baroudi.
    La FTF tangue sérieusement et notre foot avec.
    Avec ce SR qui fout sa merde même si c'était déjà problématique avant sa venue...
    Je me demande comment notre championnat ne s'est toujours pas arreté avec une fédération pareille, une CNAS pareille et des présidents de clubs pareils ...
    Tunisie : on n'a pas de pétrole, mais on a du Lablebi ...

  2. #582
    Espoir Avatar de ugrumov
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Âge
    38
    Messages
    899
    La situation est encore plus grave qu'il n'y parait.
    Je viens d'apprendre que le ministère, piloté par Riahi, tente lui aussi de mettre des batons dans les roues de la FTF.
    OK, ce Jari2 est louche, il s'appuie sur les petits clubs pour légitimer son pouvoir en interne et se faire élire. Mais en même temps, il compte sur la FIFA et se rabiboche avec la CAF pour se protéger contre les institutions nationales.
    En d'autres termes, il a tout compris. Il joue sur les recommandations de la FIFA qui interdit aux pouvoirs politiques de s'immiscer dans les affaires sportives.
    Cette bonne intention de la FIFA (faite à la base pour éviter la corruption dans des pays faiblement institutionnalisé du tiers monde) s'est retourné contre elle finalement. La FIFA est elle même corrompue et les états, à travers leur justices, ont sonné la fin de la récré.
    Sauf que, peu importe les têtes pourries de la FIFA, elle reste le maître à bord du foot mondial avec sa force de frappe financière et les sponsors qui croulent à ses pieds (malgré les remontades de Master Card et Coca).

    Pour en revenir à nos moutons, est fou/con/inconscient celui qui veut s'attaquer à la FTF car elle est protégée par la FIFA.
    Et je viens d'entendre el Jari2, menacer Riahi, qui a porté plainte contre la présence de la CAF à l'assemblée générale de la FTF... Sauf qu'il a porté plainte ... au pénal !! Chose interdite par la CAF et la FIFA apparemment puisqu'il faut toujours porter plainte au niveau sportif.

    Il n'est donc pas absurde d'entendre dans quelques mois une sanction de la CAF du CA dans la CL !!!
    Mais bon, ils ne passeront même pas le premier tour alors la CAF devrait les laisser jouer quand même

    C'est clair pour tout le monde ??
    Tunisie : on n'a pas de pétrole, mais on a du Lablebi ...

  3. #583
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    Citation Envoyé par ugrumov Voir le message
    La situation est encore plus grave qu'il n'y parait.
    Je viens d'apprendre que le ministère, piloté par Riahi, tente lui aussi de mettre des batons dans les roues de la FTF.
    OK, ce Jari2 est louche, il s'appuie sur les petits clubs pour légitimer son pouvoir en interne et se faire élire. Mais en même temps, il compte sur la FIFA et se rabiboche avec la CAF pour se protéger contre les institutions nationales.
    En d'autres termes, il a tout compris. Il joue sur les recommandations de la FIFA qui interdit aux pouvoirs politiques de s'immiscer dans les affaires sportives.
    Cette bonne intention de la FIFA (faite à la base pour éviter la corruption dans des pays faiblement institutionnalisé du tiers monde) s'est retourné contre elle finalement. La FIFA est elle même corrompue et les états, à travers leur justices, ont sonné la fin de la récré.
    Sauf que, peu importe les têtes pourries de la FIFA, elle reste le maître à bord du foot mondial avec sa force de frappe financière et les sponsors qui croulent à ses pieds (malgré les remontades de Master Card et Coca).

    Pour en revenir à nos moutons, est fou/con/inconscient celui qui veut s'attaquer à la FTF car elle est protégée par la FIFA.
    Et je viens d'entendre el Jari2, menacer Riahi, qui a porté plainte contre la présence de la CAF à l'assemblée générale de la FTF... Sauf qu'il a porté plainte ... au pénal !! Chose interdite par la CAF et la FIFA apparemment puisqu'il faut toujours porter plainte au niveau sportif.

    Il n'est donc pas absurde d'entendre dans quelques mois une sanction de la CAF du CA dans la CL !!!
    Mais bon, ils ne passeront même pas le premier tour alors la CAF devrait les laisser jouer quand même

    C'est clair pour tout le monde ??
    يا إلهي على كرة القدم التونسية

  4. #584
    Senior
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    65
    Messages
    1 053
    Selon MFM on vient d'écoper de 3 matchs à huis-clos

  5. #585
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    ثلاثة مباريات دون حضور الجمهور للترجي


  6. #586
    Senior
    Date d'inscription
    juin 2012
    Messages
    4 072
    N° Taraji Mobile
    90157527
    catastrophique.

  7. #587
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    froukh mouch rjel, ils ne sont pas la pour leur equipe mais leur groupe.

    klina ell dharb fi sogherna, fi soussa, sfax, mahdia ( moitie d'entre vous ne se rappellent pas que l'ont jouait contre eux)

    a chaque fin de derby ily avait baguarre dehors du stade ell manzah, malgre tout cela on a jamais casse, frappe ou lancer un humain ( il yavait pas de fumigenes dans le temps) pour nuire a notre equipe!

  8. #588
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    une taswira une par une que j'ai cheker ds les pages de l'Esperance , ce sont tous des mongoles de ma generation !!! Ils ns cassent les coui**es wa ya3taqidoune qui sont fil souk... Un putain de privilège d'aller au stade pr support taraji et eux yitbarbou en faisant leur thug life,excitation syndrome tunisien 3ib wallah 3ib.

  9. #589
    Équipe rédaction Avatar de alex
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Âge
    53
    Messages
    7 672
    2 matchs pour Ali Maaloul, pour qu'il puisse rater le match contre l'étoile et rejouer contre nous ... La mascarade continue et ce n'est pas fini ... Et toujours pas de réaction des nôtres ... 7atta lin ighar9ouna avec des arbitres "sur mesure" dans les clasico, wa9tha taw nfi9ou ... Tfouh 3al koura fi Tounis !

  10. #590
    Senior
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    65
    Messages
    1 053
    LNFP: 5 matches de suspension pour Brigui et 2 pour Jebali

  11. #591
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    Rejet de la réserve du ST ! 4 matchs pour Khenissi, 2 pour Jemal
    La Ligue Nationale de Football Professionnel a décidé, aujourd'hui, de rejeter la réserve formulée par le Stade Tunisien contre l'attaquant de l'Avenir Sportif de la Marsa, Lassâad Jaziri. En ce qui concerne le Clasico de mercredi, la LNFP a infligé 4 matchs de suspension au joueur de l'EST, Taha Yassine Khenissi et 2 à celui de l'ESS, Ammar Jemal.
    Source:gnet.tn

  12. #592
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    Citation Envoyé par abouahmed Voir le message
    LNFP: 5 matches de suspension pour Brigui et 2 pour Jebali
    devaient avoir pas mal plus.

    moi j'attends les décisions concernant jan7oun et Benzarti qui méritent un an pour le premier ( si ce n'est pas a vie) et 6 mois pour le second

  13. #593
    Équipe rédaction Avatar de alex
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Âge
    53
    Messages
    7 672
    5 matchs pour Brigui ... et 6 pour Derbali qui avait proféré des insultes ... Tfouh 3al koura fi hal bléd !

  14. #594
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    deux matchs a Kom et un match au docteur Ben Ahmed et au khamej jnayya7. bled tit

  15. #595
    Senior
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    65
    Messages
    1 053
    Le bureau de la Ligue Nationale de Football Professionnel a décidé lors de sa réunion tenue ce mardi 31 mai 2016 d’infliger un match de suspension assorti d’une amende de 700 dt au directeur exécutif de l’Etoile Sportive du Sahel, Houcine Jenayah et au médecin de l’Espérance Sportive de Tunis, Yassine Ben Ahmed.

    Par ailleurs, le milieu de terrain étoilé, Franck Kom a écopé de deux matches de suspension et d’une amende de 1000 dinars.
    ملا مهازل
    Ye5i Houcine él bakkey mouch récidiviste ? Il écope d'un seul match ?

  16. #596
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    country de mickey mouse

  17. #597
    Vétéran Avatar de criss
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    7 746
    Du moment que jan7oun a eu la meme sentence que le Doc, cela veut dire qu'ils l'ont punis pour la protestation et l'entrée du terrain et non les insultes vers l'arbitre filmés par les cameras.

  18. #598
    Senior Avatar de Captain Taraji
    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    1 868
    Dédier lia cet article

    Incompétence, complaisance et magouilles-FTF et LNFP pointées du doigt
    Nous ne mâcherons pas nos mots, nous ne sélectionnerons plus nos qualificatifs car tout doit être dit, tel qu’il est, sans fards. Notre football n’est plus un sport qui se pratique sur les terrains, il est devenu le sport favori des bureaucrates au sein de la fédération tunisienne de football (FTF) et la ligue nationale de football professionnel (LNFP). C’est désormais entre ces deux institutions que se jouent les titres nationaux. Le principal instigateur de ce sport « parallèle » est sans aucun doute Wadiï Al Jari, le chef du bureau fédéral reconduit pour un nouveau mandat par les « grosses écuries » du football national, abstraction faite du Club Africain (CA) pour des raisons qui sont propres à Slim Riahi, bien entretenu par Al Jari lors de l’exercice 2014-2015.

    Chronologie d’une descente aux enfers
    Pour comprendre les maux de notre football et la fuite en avant des responsables de clubs aidés en cela par un président de fédération complaisant et calculateur, il faut revenir à plusieurs saisons en arrière. Lors du championnat en mode play-off (2013), « le sacre de la honte » a été remporté par le Club Sportif Sfaxien (CSS), aux dépens de l’Espérance Sportive de Tunis (EST) lors des ultimes journées, comme pour « gratifier » Abdennadher d’un titre sale dont il a lui-même choisi le qualificatif. Il faut bien sûr se remémorer les scènes scandaleuses de pleurniches et les crises hystériques du président sfaxien, allant jusqu’à incriminer ouvertement la fédération de Wadiï Al Jari. Piètre consolation d’un président pleureur par un bureau fédéral complaisant. L’exercice suivant (2014), l’Espérance a survolé ses adversaires habituels plantant le tenant (CSS) à neuf points, l’ESS à dix points et le CA à douze longueurs. Personne n’a trouvé à y redire quoi que ce soit. Mais le cinéma, les calculs et les coups bas de la fédération ont commencé l’année d’après (2015) lorsque Slim Riahi, président du CA, a tout fait pour décrocher « son » titre. Le CSS et l’EST derniers lauréats des exercices précédents devaient assister à une guerre entre le Club Africain, dont le dernier titre remonte à 2008 et l’Etoile Sportive du Sahel, pas plus heureuse, avec un sacre qui date de 2007. Al Jari n’a pu que lâcher les deux adversaires se « chamailler » durant toute une saison, saison où toutes les lignes rouges ont été franchies sans commune mesure, essentiellement par ces deux clubs au palmarès peu éloquent par rapport à leurs budgets de plus en plus faramineux. Le long de l’exercice, la scène sportive a été éclaboussée par d’innombrables écarts de part et d’autre. Tant du côté du parc A que du côté de Boujaâfar, les insinuations et les accusations ont envahi le milieu médiatique offrant aux plateaux TV un spectacle désolant où le football a été enterré au plus profond des ténèbres. Entre Slim Riahi et Ridha Charfeddine d’un côté, Rchid Zmerli et Houcine Jenayah de l’autre, l’instance fédérale maniait la carotte en oubliant le bâton. Impuissant, Wadiï Al Jari ménageait les deux camps tout en mettant des gants face à l’éminence du chef du 4e parti au pouvoir qu’était Slim Riahi et celle du député du puissant Nidaa Tounes à l’époque. Le patron du football tunisien balisait déjà sa route pour un second mandat à la tête de la FTF. Ce n’était pas un secret de polichinelle, les deux présidents fratricides ne le savaient que fort bien.

    Le rêve fou d’Al Jari
    Tout était alors permis, fut-ce même la détonante déclaration du petit Jenayah qualifiant, après un match houleux, l’arbitre assistant de terroriste tout en lui prêtant le surnom de l’ennemi public numéro un. Le décor était planté, franchissant tout entendement ! Le fils Jenayah a été sanctionné de deux ans d’interdiction de toute responsabilité sportive. Le jeu des coulisses, sous le poids de Wadiï Al Jari, a finalement pesé dans la balance pour revoir à la baisse la sanction de l’irresponsable dirigeant étoilé : six matches d’interdiction de banc, au lieu de deux ans de suspension. Le vieux renard de la fédération, habile et rusé, monte une réunion des présidents de clubs pour calmer le jeu et assainir l’ambiance d’une compétition devenue intenable. Le félin gagnait là d’une pierre deux coups : détourner les regards accusateurs des parties prenantes et déblayer le chemin de sa prochaine investiture, désormais parsemé d’embûches notamment après la menace de retrait lancée, alors, par le club phare du Sahel. Le tir était parfait et table rase a été faite sur un passé proche et incommensurablement honteux. Jamais la compétition n’a connu autant de déboires. La suite est connue : un titre de champion remis au Club Africain suite à un derby de la capitale où Harrouche a fait des siennes contre l’Espérance et une coupe de Tunisie offerte à l’Etoile Sportive du Sahel aux dépens d’un pauvre Stade Gabésien, grand finaliste, privé d’un titre amplement mérité au su et au vu de tout le monde. Al Jari venait de récompenser les deux clubs ennemis au terme d’une saison pourrie et dont il ne pourra se débarrasser.

    La fuite en avant des instances du football
    2014-2015 ayant vécu, nous en arrivons à l’actuelle saison 2015-2016. Quasi identique, l’exercice en cours a l’avantage de nous dévoiler le plan diabolique d’Al Jari. Reconduit à la tête de la fédération suite à une bénédiction suspicieuse de la majorité des clubs influents, dont l’Espérance Sportive de Tunis via son président Meddeb étrangement complaisant, le patron du bureau fédéral ne pouvait se dérober d’une promesse cachée, mais devenue évidente, au profit du club « lésé » l’an dernier. Les offrandes arbitrales sont devenues légion au profit des pensionnaires de Boujaâfar, tout comme elles l’étaient un an auparavant au profit du Club Africain. Sauf que le CSS et L’Espérance collent toujours au leader étoilé. Battant tout bonnement sa pleine concurrence entre L’ESS, le CSS et l’EST malgré les coups de pouce au leader du moment, l’actuelle saison va connaître son pire engrenage lors de la 26e journée. Le clasico de la ronde entre Espérance et Etoile à Radès, décisif pour la course au titre, vire à l’anarchie sous la baguette de l’incorrigible Jenayah qui n’a pu se départir du môme gâté qu'il est, capricieux et arrogant. C’est que l’impunité nourrit tous les excès. Al Jari ne peut que constater l’effet de sa fuite en avant, tirant avec lui tous les décideurs aux instances du football national. Les deux poids - deux mesures refont surface sous couvert de l’interprétation des faits et des lois. Sinon comment expliquer que Khelifa, joueur du CA, qui a agressé physiquement l’arbitre du derby à l’aide d’une bouteille en plein corps, soit sanctionné de deux matchs, alors que plus tard Khenissi, auteur de propos injurieux envers l’arbitre du clasico écope de quatre matchs ? Comment peut-on accepter que Khenissi écope presque de la même sanction que Brigui, joueur de l’Etoile, auteur d’intimidations physiques répétées sur l’arbitre et sur son assistant ?

    Autant à la FTF qu’à la LNFP, le relent d’un deal pourri se dégage des bureaux cloîtrés dans une atmosphère digne des plus grandes mafias. Al Jari et ses acolytes peuvent toujours prétendre du contraire et crier à l’exagération. Mais les faits, accumulés, sont là, implacables. Krifa, dirigeant maladroit et encore plus incompétent que les préposés de la FTF, nous sert une lapalissade en déclarant, en direct, que les rapports de force ont basculé. Il ne faut pas détenir les plus grands diplômes du monde pour comprendre que la FTF est prise au piège de son chef, avide et démesurément ambitieux.
    Source:EDT.net

  19. #599
    Senior
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    65
    Messages
    1 053
    Selon MFM:
    La commission nationale d'appel a décidé aujourd'hui, mercredi 8 juin 2016 d'annuler les sanctions contre les joueurs de l'Etoile sportive du Sahel Alaya Brigui et Franck Kom.


    Pour rappel, la Ligue nationale de football professionnel a décidé de suspendre Brigui pendant 5 matchs et Kom pendant deux matchs. Ainsi, les deux joueurs peuvent participer à la rencontre contre l'EGSG pour le compte de la 29e journée de Ligue 1 et qui aura lieu demain 9 juin 2016.

  20. #600
    Senior
    Date d'inscription
    août 2010
    Âge
    65
    Messages
    1 053
    Est-ce qu'on a fait appel pour la sanction de Khenissi ?

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •