Avec Blaili, nous aurons plus de percussion. Notre jeu offensif ne sera pas aussi prévisible et stérile qu'il l'était avant Blaili.