Esperance-de-Tunis.net

Toute l’information sur le doyen des clubs tunisiens

CAFCL | Al Ahly Benghazi – Espérance : 0-0

CAFCL | Al Ahly Benghazi – Espérance : 0-0

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Crédit photo : Page facebook Al Ahly LY SC

Mercredi 23 décembre 2020 à 17h (HT)

Stade de Petrosport (Le Caire- Égypte) – Huis clos (Covid)

Temps dégagé (19°) CAF Champions League (CL) –

2e tour préliminaire aller

Arbitre: Bamlak Tessema (ETH)

Avertissement(s): Chaâlali (EST)

EST (4231): Ben Chérifia – Naguez, Yaâkoubi, Bedrane, Chetti – Coulibaly, Chaâlali – Marzouki (Ben Hammouda 62′), Elhouni, Meziane – Khenissi

Remplaçants: Debchi, Meskini, Rabii, Ben Hamida, Tougai, Gbo et Ben Choug

Entraineur: Kolsi

Pour son entrée en lice de la ligue des champions d’Afrique 2021, l’Espérance Sportive de Tunis (EST) s’est contentée d’un résultat nul vierge (0-0) au stade Petrosport du Caire, au terme d’une rencontre très moyenne techniquement. Pourtant, la première mi-temps augurait d’une bonne prestation de la part des protégés de Mouin Chaâbani, resté sur les gradins en compagnie de Majdi Traoui, tous deux suspendus (pour deux autres matchs encore) et remplacés à l’occasion par Kamel Kolsi et Othman Najjar. En effet, emmenés par un bon Meziane, les Sang et Or ont pratiqué un bon football monopolisant la possession de balle mais sans toutefois parvenir à inquiéter le gardien des libyens qui se sont contentés d’assurer leurs arrières usant souvent d’agressivité exagérée sous l’oeil indulgent de Tessema. Ben Cherifia, de son côté, n’a pas eu à se déployer lors des premières 45 minutes qui se sont achevées sur une parité sans buts.

Après la pause, le spectacle n’a pas trop changé avec des Benghazis bien défensifs et agressifs et des Espérantistes un peu moins inspirés avec des relances de plus en plus approximatives, manquant cruellement précision. Le 4231 adopté par le staff technique n’a pas trouvé les excentrés idoines notamment un Marzouki encore loin d’être performant et un Meziane peu incisif malgré une implication indubitable. Elhouni, qui a joué en trequartista derrière Khenissi, a lui aussi perdu son punch au fil des minutes pour laisser la manoeuvre à Chaâlali très loin du box libyen où Khenissi était esseulé. La rentrée du seul Ben Hammouda, qui a suppléé Marzouki au couloir droit, ne changera pas la donne. Pire, le rythme s’en est trouvé encore plus ralenti avec des actions rarement parvenues dans les 16,50 m des protégés du Serbe Dejan Arsov, se faisant peur sur des contres rapides et fort dangereux.

Tout compte fait le résultat du nul vierge est bon à prendre pour les Sang et Or même s’il faudra être à la fois vigilant et réaliste le 6 janvier prochain à Rades pour assurer une place à la phase des groupes.

Autres observations:

1- Deuxième apparition du directeur technique des jeunes Kolsi sur le banc Sang et Or pour remplacer Chaâbani et Traoui, tous deux suspendus pour ce match.

2- Première apparition cette saison 2020-2021 en 4231

3- Retour de Ben Chérifia parmi les titulaires pour porter également le brassard de capitaine.

La Rédaction

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Article écrit par
La Rédaction

La Rédaction

Articles en relation

Rechercher sur le site