Après l’officialisation du départ de Saâd Bguir suite à la fin de son contrat (!), les supporteurs espérantistes risquent de se retrouver face à d’autres situations similaires.

Selon les informations d’Esperance-de-Tunis.net, Ayman Ben Mohamed et Ghaylene Chaâlali ne devraient pas rester au Parc B. Le premier privilégie une aventure européenne alors que le deuxième dispose d’une offre en provenance d’Arabie Saoudite.

Deux internationaux tunisiens qui partent sans indemnités de transfert parce que leurs contrats n’ont pas été prolongés au préalable. Si les deux départs se confirment, l’Espérance va y perdre sportivement et financièrement.

Cette situation n’est pas sans rappeler dans un passé proche celle d’autres cadres de l’équipe à l’instar de Darragi, Eneramo, Afful, Talbi ou Mhirsi.

Nous notons aussi le départ confirmé du gardien Ali Jemal après la fin de son bail avec l’Espérance.

La Rédaction

PARTAGER