Esperance-de-Tunis.net

Toute l’information sur le doyen des clubs tunisiens

Amical | Espérance ST – AS Rejiche : 4-1

En 11 juillet 2020 et dans le cadre du troisième match amical depuis l’autorisation post-Covid, disputé cet après-midi au stade El Menzah, sans l’intervention de la mairesse de Tunis pour y jouer gratuitement comme ce fut le cas au profit du Club Africain au stade Zouiten, l’Espérance Sportive de Tunis (EST) s’est imposée face à l’Association Sportive de Réjiche (ASR) sur le score de quatre buts à un (4-1).

Le coup d’envoi de la rencontre programmée à huis-clos a été donné par l’arbitre Yosri Saadallah à 17h15. Le onze de départ aligné par le coach Mouine Chaâbani se présente comme suit :

EST (4-3-3): Ben Cherifia – Derbali, Bedrane, Yaâkoubi, Chetti – Coulibaly, Mosrati, Benguit – Elhouni, Ouattara, Meziane.

Dès l’entame de la rencontre (6′), les visiteurs en tenue toute en noir surprennent rapidement les Sang et Or, en tenue toute orange pour l’occasion par l’intermédiaire d’Anis Khedher (0-1).

La réaction des protégés de Chaabani n’a pas tardé (10′) pour annuler l’avance de l’ASR, suite à un débordement sur la gauche et un échange entre Elhouni et Benguit, ponctués un service en en retrait vers Meziane qui ne rate pas l’aubaine (1-1).

La domination Sang et Or a repris de plus belle et vers le milieu de la mi-temps (22′), Coulibaly donne l’avantage aux siens sur un tir puissant de la droite des 20 mètres (2-1).

Mais après la pause rafraîchissement à la demi-heure de jeu (31′), Khenissi a pris la place de Benguit auteur d’un tacle par derrière sur un joueur Vert et Blanc

Du coup, l’Espérance passe la suite de la rencontre en 4-2-3-1. Et à quelques minutes de rejoindre les vestiaires pour la pause (39′), Elhouni est parvenu à creuser l’écart pour les Sang et Or grâce à un tir croisé et ce, après avoir dribblé deux défenseurs (3-1 – MT).

À l’entame de la seconde mi-temps, Jeridi a pris la place de Ben Cherifia et Mbarki celle de Derbali (46′). Quelques minutes plus tard (49′), l’Espérance a quadruplé la mise par Khenissi de la tête, suite à un centre de la droite de Meziane (4-1).

À l’heure de jeu, Châabani a injecté Farouk Mimouni qui fait sa première apparition en Equipe A en prenant la place du Libyen Elhouni Un peu plus tard (67′), c’est au tour du jeune Badra Mouelhi de remplacer Mosrati à l’entrejeu.

Le dernier changement côté Sang et Or a eu lieu après 3 minute (70′), lorsque Ben Hamida a pris la place de Ouattara qui a provoqué la rotation suivante:

Chetti a ainsi avancé d’un cran devant le nouvel entré, Meziane est passé à droite et Mimouni s’est posté derrière Khenissi, sans pour autant enregistrer d’occasions notables jusqu’au sifflet final (4-1). À remarquer enfin la présence de Chaâlali au stade, lui qui est revenu bercail pour un nouveau bail de 3 ans.

La Rédaction

Articles en relation