L1-12eJ ӏ EST-ASG : 2-0
Une meilleure deuxième mi-temps

L’Espérance Sportive de Tunis (EST) a remporté une victoire par deux buts à zéro (2-0) face à l’Avenir Sportif de Gabès (ASG) au terme d’une rencontre disputée au stade olympique d’El Menzah, pour le compte de la douzième journée du championnat de ligue 1, groupe B. Bguir (50′) et Khenissi (89′) sont les auteurs des deux réalisations espérantistes.

Abordant le dernier match avant la longue trêve réservée à la CAN 2017, Ammar Souayah n’a pas pu compter sur Chammam, souffrant d’une méchante grippe, tout en écartant Dhaouadi et Moncer, en baisse de forme. C’est ainsi qu’il a composé son équipe avec Mbarki, Rabiï, Machani et Belkaroui en défense, Chaâlali et Sassi à l’entre-jeu, Zaâbia, Badri et Bguir à l’animation offensive, Khenissi en pointe, dans un 4-2-3-1 qu’il a repris après quelques matchs abordés en 4-4-2.

Du côté Gabésien, Kasri a adopté un 4-4-2 plat en comptant sur Ben Brahim, H. Darragi, Guechi et Zrelli en défense, Sdiri, Kacem, Melliti et Nafti à la ligne du milieu, Ameur et Zakkar en attaque.

L’entame du match, dirigé par A. Loussif, a vu une Espérance débutant lentement sans mettre une réelle pression sur les sociétaires de la Zliza. Ceux-ci, bien disposés sur le terrain, n’ont pas été inquiétés durant les cinq premières minutes si ce n’est par un coup-franc, exécuté par Chaâlali, que la défense des visiteurs repousse sans gros problèmes (5′). Mais le match aurait pu prendre une autre tournure si Badri, héritant d’un centre de la droite bien effectué par Khenissi et que laisse passer Zaâbia, avait transformé son face à face avec Ben Saïd, auteur d’un miraculeux sauvetage sur sa ligne (7′). Une occasion en or, malheureusement ratée par Badri qui prive les Sang et Or d’un avantage certain en ce début de match. Dès lors, les protégés de Souayah vont avoir affaire à un ensemble Gabésien bien appliqué en défense et dont le gardien va se distinguer par quelques interventions notables. Il va d’abord anticiper lors d’une passe de Badri à Bguir (11′), puis en s’imposant dans les airs suite à un centre de la droite lancé par Zaâbia (20′). Le rythme baisse à nouveau et les Rouge et Jaune butent sur une défense basse qui repousse en corner la passe de Bguir vers Khenissi (25′) puis en déviant un long ballon de Belkaroui, toujours vers Khenissi, trompé par la déviation (29′). Les visiteurs ne se montrent offensivement volontaires qu’après la demi-heure lorsque Ameur déborde à gauche et lance un tir croisé facilement capté par Ben Cherifia (34′). Deux minutes plus tard, une belle combinaison est lancée par Sassi vers Khenissi qui prolonge vers Rabiï dont le service en retrait est mal repris par Bguir (36′). Les protégés de Souayah manquent de conviction dans leurs manœuvres dont la finition est quelconque. Le coup-franc, joué par Chaâlali et repoussé par la défense de la Zliza, est mal repris par Bguir qui tire mollement (37′), puis lors d’une « une-deux » entre Rabiï et Badri que ce dernier n’arrive pas à bien redresser (42′). Avant la fin de cette première période, rallongée de deux minutes par Loussif, Zaâbia va à son tour rater l’ouverture du score lorsque Zaâbia, bien servi par Bguir, reprend du tibia mettant le ballon à côté du montant droit de Ben Saïd pourtant figé sur sa ligne (45′). Sur une parité vierge (0-0), l’arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.

Après le repos, les deux coachs reprennent les mêmes mais les Sang et Or reviennent plus décidés. Le rythme est plus soutenu, les échanges plus rapides vont de suite permettre aux Rouge et Jaune d’ouvrir le score. Après une première tentative ratée par Khenissi, qui a mal exécuté un retourné acrobatique (49′), Bguir va profiter d’un bon service de Badri pour reprendre du gauche un ballon qui ne laisse aucune chance à Ben Saïd (1-0), scotché sur sa ligne et pris à contre-pied (50′). L’Espérance a une meilleure allure avec un Badri beaucoup plus entreprenant mais qui dose mal son centre, trop long pour Zaâbia pourtant bien placé (54′). Vers l’heure du jeu, les sociétaires de la Zliza daignent enfin sortir de leur zone. Un premier coup-franc obtenu par Nafti est repris de la tête par Guechi, après un cafouillage, mais Ben Cherifia plonge du bon côté (62′), puis s’interpose d’une excellente claquette sur un centre-tir de Darragi (64′). De moins en moins pimpant, Bguir est remplacé par Rejaïbi (67′) et c’est Badri qui prend la manœuvre axiale, le néo-rentrant prenant le couloir gauche. Dans la foulée, Kasri lance Omrani à la place de Kacem (68′). Les Sang et Or obtiennent un coup-franc que Sassi exécute sur la tête de Zaâbia lequel dévie vers Khenissi dont le tir est capté par Ben Saïd (69′). Voulant revigorer les siens, Kasri lance Ben Romdhane aux dépens de Nafti (74′), suivi de Souayah qui décide de remplacer Zaâbia, bien malchanceux, par Mejri (77′). Le jeu se cantonne au milieu du terrain avec un bloc désormais plus haut des Gabésiens et une attitude attentiste de la part des Rouge et Jaune, à l’affût d’une moindre erreur qui consoliderait sa victoire. Sans grand résultat de part et d’autre, Kasri opère son troisième et dernier changement, poste pour poste, en incorporant Meddeb à la place de Zakkar (80′), alors que cinq minutes plus tard, Souayah opte pour la prudence en lançant Coulibaly aux dépens de Badri (85′). L’Espérance finit son match en 4-3-3 avec un entre-jeu composé de Chaâlali, Sassi et Coulibaly, Mejri et Rejaïbi en ailiers et Khenissi en avant-centre classique. Et c’est ce dernier, bien à l’affût, qui réussit à doubler le score (2-0) d’un splendide coup de tête suite à un centrage extérieur pied droit de Mejri à gauche du box (89′). C’en était fini pour un ensemble Gabésien venu, comme d’autres équipes, limiter les dégâts. Après quatre minutes de temps additionnel Loussif met un terme au match sur une septième victoire espérantiste en l’actuelle saison.

Ce sont donc trois autres points engrangés par les protégés de Souayah, grâce à une meilleure seconde mi-temps. Mais il est vrai aussi que la prestation dans son ensemble laisse quand-même des interrogations au vu de l’effectif sur terrain. Des valeurs sûres dont on attend encore monts et merveilles tant sur le plan individuel que sur le plan collectif.

FICHE DU MATCH
L1-12eJ ӏ Vendredi 23 décembre 2016
Stade olympique d’El Menzah (5000 spectateurs)
Arbitre : Amir Loussif (TUN)

ESPERANCE SPORTIVE DE TUNIS – AVENIR SPORTIF DE GABES : 2-0
Buts : Bguir (50′) et Khenissi (89′)
Avertissement : Chaâlali (EST)

Espérance Sportive de Tunis
Equipe rentrante (4-2-3-1) :
Ben Cherifia- Mbarki, Rabiï, Machani, Belkaroui- Chaâlali, Sassi- Zaâbia (Mejri 77′), Badri (Coulibaly 85′), Bguir (Rejaïbi 67′)- Khenissi

Joueurs sur le banc non utilisés : Jemal, Guesmi, Talbi, Jelassi

Entraîneur : A. Souayah

Avenir Sportif de Gabès
Equipe rentrante (4-4-2) :
Ben Saïd- Ben Brahim, H. Darragi, Guechi, Zrelli- Sdiri, Kacem (Omrani 68′), Melliti, Nafti (Ben Romdhane 74′)- Zakkar (Meddeb 80′), Ameur

Joueurs sur le banc non utilisés : Chouaya, Najjar, Ben Sâada, Baâdeche

Entraîneur : S. Kasri

A.Mami

PARTAGER